Les photos de nuit

La photographie de nuit plait en général beaucoup car les couleurs et les mouvements peuvent avoir une toute autre allure que lorsque le soleil est présent. Les conditions de prise de vue sont très différentes de celles en journée, et le photographe doit donc s’adapter en conséquence.

Comment bien préparer une sortie photo de nuit ?

Pour la prise de vue, il faut privilégier au maximum ce que l’on appelle l’heure bleue. Il s’agit des quelques dizaines de minutes entre lesquelles le soleil est couché et la nuit commence à tomber.

L’utilisation d’un trépied est plus que recommandée.

Qui dit pose longue, dit consommation de batterie.

Côté matériel, privilégiez les objectifs de type grand-angle.

Quels réglages choisir?

La vitesse (temps de pose)

La vitesse est sans doute le paramètre principal à prendre en compte lorsque vous faites des photos de nuit.

Comme la luminosité est faible, le temps de pose sera assez long. Selon les conditions de prise de vue, il peut varier d’une seconde à plusieurs minutes. Le mode Bulb (pose B) permet d’obtenir le temps de pose que vous souhaitez.

En ville, un long temps de pose peut vous permettre d’imprimer le mouvement d’une foule, ou d’un manège par exemple.

Les phares des voitures peuvent également laisser de jolies traces sur vos photos en pose longue.

L’ouverture

En règle générale, nous vous recommandons d’utiliser une faible ouverture, autour de f/8 ou f/11. Vous aurez ainsi une grande profondeur de champ, et tous les plans de l’image seront nets.

La sensibilité ISO

En principe, vous pouvez laisser la sensibilité ISO au minimum, afin d’éviter d’avoir du bruit numérique sur vos images. Vous pouvez donc utiliser une sensibilité ISO allant jusqu’à 400, mais au-delà, vous aurez sans doute un léger bruit.

La balance des blancs

La balance des blancs agit sur les teintes de votre image en modifiant la température des couleurs. Lorsque vous photographiez des zones éclairées avec des néons ou des lampadaires, utilisez le mode Tungstène, afin d’avoir une température des couleurs fidèle à l’éclairage urbain.

Quelques astuces

Afin de réussir vos photos de nuit, nous vous recommandons d’utiliser le format RAW. Ainsi, si vous souhaitez corriger vos images, vous aurez bien plus d’informations disponibles.

Utilisez une télécommande, ou bien le mode retardateur de votre appareil photo. Lorsque vous déclenchez, de légères vibrations peuvent faire bouger le capteur et donc diminuer la netteté de l’image.

Privilégiez le mode de mesure matricielle pour le calcul de l’exposition. Ainsi, le capteur tiendra compte de la totalité de l’image pour calculer l’exposition correcte. Ce type de mesure d’exposition est recommandé pour les poses longues.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *